Bien voyager avec votre compagnon à quatre pattes

Assurez-vous que votre animal est bien tatoué ou identifié par puce électronique et que ses

vaccinations sont bien à jour.

N’attendez pas le dernier moment pour demander les différentes formalités, si vous partez à

l’étranger. Des délais (de 4 à 6 mois) sont nécessaires pour voyager dans certains pays.

Renseignez-vous auprès de l’ambassade du pays concerné.

Pensez à emporter ses papiers (carnet de santé, passeport, carte de tatouage, et ordonnances si

nécessaire).

Dans le cas d'un traitement, pensez à renouveler les médicaments avant votre départ, voire en

profiter pour acheter les produits de soins et/d’entretien dont vous pourrez avoir besoin.

Traiter votre animal avec un traitement antiparasitaire externe 48 à 72 heures avant le départ.

Prévoyez de l’eau, de la nourriture, et un de ses objets familiers pour le voyage.

 

 Voyager en voiture avec votre compagnon

Quelle que soit la distance à parcourir, une sécurité maximale s’impose : la place de votre

animal n’est pas à l’avant du véhicule. Quelle que soit la taille de votre animal pour son

confort, préférez une cage de transport aux normes établies par la DSV (direction des

services vétérinaires).

  •  Si votre chien ou votre chat souffre du mal des transports, consultez votre vétérinaire

qui vous prescrira une médication adaptée.

  •  Avant de partir, faites-le manger « léger ».
  •  N’hésitez pas à vous arrêter toutes les deux heures. Lui, comme vous, en profiterez

pour vous dégourdir les jambes et vous hydrater. Quand vous ouvrez la portière, faites

attention à ce qu’il ne se sauve pas.

  •  Ne laissez jamais votre chien ou votre chat enfermé dans votre voiture en plein soleil,

même la fenêtre ouverte ! Il risque un coup de chaleur qui peut être mortel. Faites

attention à l’exposition de votre voiture qui peut passer, en quelques heures, de l’ombre

au plein soleil !

 Les précautions à prendre pour un séjour heureux.

  •  Pour prévenir les insolations, évitez de promener votre chien aux heures les plus

chaudes.

  •  Prenez garde à la déshydratation : proposez-lui régulièrement à boire.
  • Surveillez ses oreilles et ses coussinets pour dépister les épillets.
  •  Examinez régulièrement son pelage pour détecter les tiques et les puces. Utilisez un

crochet à tiques pour les retirer.

  •  Soyez vigilant par rapport aux piqûres (frelons, guêpes…), mais aussi dans le sud à

celle des moustiques pouvant transmettre de graves maladies (leishmaniose canine,

vers du cœur…). Des protections spécifiques (antiparasitaires) peuvent vous être

proposées par votre vétérinaire. 

  • Au retour de la plage, les grains de sable et le sel peuvent irriter la peau de votre

animal. Veillez à le rincer très soigneusement à l’eau douce.

Trousse de secours : compresses, antiseptique, nettoyant oculaire, nettoyant auriculaire,

crochet à tiques.

A votre arrivée sur votre lieu de vacances :

  • Recherchez les coordonnées du vétérinaire le plus proche de votre lieu de

villégiature

  •  Ajoutez-les sur votre liste de numéros utiles
  •  Mettez cette liste en évidence avec tous les documents relatifs à votre animal.